10 bienfaits incroyables du vin rouge sur la santé !

0
267
Depuis plusieurs années déjà, de nombreuses études scientifiques ont réussi à prouver que le vin rouge, cette boisson obtenue par le broyage et la fermentation des raisins entiers, est bénéfique pour la santé lorsqu’il est consommé avec modération. Ces bienfaits seraient liés à la présence d’antioxydants comme le resvératrol et les proanthocyanidines en quantité considérable dans le vin rouge, puisqu’il a été traité avec la peau des raisins. Évidemment, puisque le vin contient de l’alcool, il ne faut pas en abuser. Mais lorsqu’on boit un verre ou deux par jour à l’apéritif ou avec nos amis, nous pouvons profiter de ces 10 avantages surprenants du vin rouge pour la santé :

1- Boire du vin réduit le risque de maladie cardiaque

Différentes raisons peuvent causer une maladie cardiaque. La prévention à cette maladie est presque impossible, de ce fait, des chercheurs travaillent sur ce pour en trouver des remèdes. Des études suggèrent que boire une petite quantité de vin rouge peut réduire le risque de décès lié à une maladie cardiaque en aidant à conserver le « bon » cholestérol HDL dans le sang. En outre, une étude réalisée en 2006 à l’Université Queen Mary de Londres, publiée dans le prestigieux quotidien Nature, a montré que les tannins du vin rouge contiennent des procyanidines, qui nous protègent contre les maladies du cœur. Cela dit, si vous souffrez déjà d’un problème cardiaque, demandez l’avis de votre médecin avant de boire un verre de vin. 

2- Le vin rouge réduit le risque de faire une crise cardiaque

Selon une étude menée sur 16 ans par la « Harvard School of Public Health » sur 11 711 hommes, les buveurs modérés souffrant d’hypertension artérielle ont 30 % moins de risques de subir une crise cardiaque que les non-buveurs. Leurs résultats ont été publiés dans Annals of Internal Medicine, 2007. D’ailleurs, le vin rouge serait la boisson idéale pour protéger son corps d’un tel problème de santé.
 

3- Boire une quantité modérée de vin rouge diminue le risque de diabète de type 2

Une autre étude impliquant 369 862 participants, effectuée pendant 12 ans par l’Université médicale d’Amsterdam et dont les résultats ont été publiés dans « Diabetes Care » en 2005 le prouve. D’après ces chercheurs, les buveurs modérés présentent un risque de 30 % moins élevé que les non-buveurs de souffrir d’un diabète de type 2. Cependant, si vous êtes diabétique, nous vous conseillons de consulter votre médecin avant de consommer de l’alcool, même en quantité modérée.

4- Boire du vin rouge réduit le risque d’accident vasculaire cérébral

Cette fois-ci, c’est une étude de l’Université Columbia menée auprès de 3 176 personnes sur une période de huit ans et publiée dans Stroke, 2006 qui le dit : les personnes qui consomment une quantité modérée d’alcool ont 50 % moins de risques de subir un AVC liés à la présence d’un caillot sanguin dans les vaisseaux drainant le système nerveux. Cela dit, évitez les abus pour ne pas avoir à faire face à l’effet contraire, car boire trop de boissons alcoolisées peut conduire à un accident vasculaire cérébral…

5- Le vin rouge aide à réduire le risque de cancer

Une consommation modérée de vin est liée à une diminution du risque de plusieurs cancers, notamment :
  • les cancers du côlon;
  • des cellules souches;
  • des ovaires;
  • de la prostate.
En 2015, des scientifiques britanniques ont annoncé que la consommation de faibles doses de resvératrol, des antioxydants présents en quantité considérable dans le vin rouge, pouvait réduire la taille des tumeurs intestinales d’environ 50 %, alors que des doses plus élevées ont réduit la taille de la tumeur de 25 % !
 
En outre, une recherche effectuée par des scientifiques de l’Université de Crète en Grèce, publiée dans le numéro de juin 2000 du Journal of Cellular Biochemistry, a suggéré que les mêmes composés phénoliques qui réduisent le risque de maladie cardiaque peuvent également ralentir la croissance des cellules cancéreuses dans les seins. Boire du vin aiderait donc à prévenir le cancer et à le traiter lorsqu’il est consommé avec modération.

6- Le vin rouge prévient la perte de la vue

Lorsqu’on boit de l’alcool, on a les yeux très irrités le lendemain à cause de la déshydratation liée à une terrible gueule de bois. Toutefois, boire du vin rouge en quantité modérée peut aider à conserver une bonne vue plus longtemps. En effet, des chercheurs affirment que le resvératrol dans le vin rouge pourrait aider à prévenir la perte de vision causée par une croissance incontrôlée des vaisseaux sanguins dans cet organe si précieux.

7- Le vin rouge améliore la fonction pulmonaire

De nombreuses études expliquent que de faibles doses de vin rouge et une quantité infime de vin blanc pourraient contribuer à améliorer les performances de nos poumons, ce qui nous permet donc de mieux respirer. Cette boisson aiderait aussi à empêcher la prolifération de cellules cancéreuses dans cet organe lorsqu’elle est bue avec modération.

8- Boire du vin rouge réduit le risque de souffrir d’une dépression

Les personnes qui boivent entre de 2 et 7 verres de vin par semaine seraient moins susceptibles de souffrir d’une dépression. D’ailleurs, trinquer avec ses proches ou entre amis améliore l’humeur et permet de s’évader un instant pour oublier les problèmes personnels ou bien de profiter du soutien de nos proches pour trouver les solutions à ces soucis. En restant seul, on est plus susceptible de sombrer dans la dépression, car boire entre amis développe la sociabilité.

9- Le vin rouge prévient la démence

Une étude du centre médical de l’Université de Loyola, à Chicago, a révélé que le resvératrol pouvait réduire le risque de souffrir d’une démence chez les buveurs réguliers de vin rouge. D’après les chercheurs, une consommation modérée peut être bénéfique pour le cerveau. D’ailleurs, il pourrait même contribuer à la mémoire, à la concentration et à la stimulation de l’intelligence. Cependant, « nous ne recommandons pas aux non-buveurs de commencer à boire », préviennent-ils.

10- Le vin rouge est bon pour la peau

Les antioxydants comme les flavonoïdes, le resvératrol et le tanin dans le vin rouge peuvent aider à combattre le vieillissement de la peau. En effet, ces composants aident à restaurer le collagène et les fibres élastiques, empêchant ainsi le vieillissement de la peau et réduisant les rides et les ridules, tout en stimulant le relâchement cutané. Ce qui n’est par contre pas le cas de l’abus d’alcool qui conduit à une déshydratation de la peau, provoquant un assèchement et un vieillissement plus rapide… Ce qui serait loin d’être agréable !
Bien qu’il semble évident que des quantités modérées de vin rouge peuvent être bonnes pour vous, rappelez-vous que tous les avantages pour la santé s’appliquent uniquement à une consommation modérée. D’ailleurs, l’abus d’alcool peut conduire à l’effet inverse, car il peut augmenter le risque de maladie cardiaque, d’hypertension, de fibrillation auriculaire, d’accident vasculaire cérébral et de cancer. Consommer trop d’alcool peut également entraîner une prise de poids excessive ! D’après les experts, une consommation modérée se résume à un verre par jour pour les femmes, et deux verres par jour pour les hommes qui sont des adultes en âge légal de boire.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here